16 avril 2014

Ô Solitude, 366

    Le soleil dans les yeux. Même si c'est une image, le soleil étant trop vaste, les yeux tout petits, justement aujourd'hui. L'idée du soleil qui n'est pas qu'une idée, car ça brouille la vue. Par ce beau temps, je ferais mieux d'aller au cinéma. Vous avez remarqué, dans les films, enfin dans les bons films, le soleil éblouit notre vie. Dans les salles dites obscures, inutile de porter des lunettes noires, Ray Ban trouvées sur un banc un jour comme ça, de soleil, je portais un carton trop grand, trop lourd, elle... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2014

Ordinaire...

Ici, je parle de plus en plus de moi. Jusqu'où tenter le narcisse en moi, forcément pervers ? Par exemple.Je n'ai pas changé mes draps depuis un nombre indécent de semaines. Oui mais je suis malade. Oui mais est-ce une raison, quelqu'un ne t'avait-il pas proposé de t'y aider, tant il est vrai, qu'une housse de couette est plus coton à enfiler qu'un préservatif. Autre.A midi-treize heures, j'ai pris plaisir à observer les jolies mains d'une jolie fille massacrer du boudin noir jusqu'à la plus délicieuse abjection. J'adore regarder... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 mars 2014

Porte d'italiques

Hier j'ai dit Bonjour Madame. Je suis rentré chez moi par la porte, juste quand elle s'est ouverte. Enfin, on l'a ouverte, ma porte ne s'ouvre pas toute seule. J'écris ça parce que ma vie est passionnante, c'est pourquoi je la consigne dans ce blog et, il faut bien qu'une porte soit ouverte ou fermée et non s'ouvre ou se ferme toute seule. C'est embêtant d'ailleurs quand elle se ferme par elle-même, les clés à l'intérieur et moi à l'extérieur. C'est embêtant mais ça met du piment à ma vie qui est déjà bien remplie. Quand je suis... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 12:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2014

Rentrer. Rentrer chez soi

Il rentre chez lui, un chapeau sur la tête. Pas pour faire le fier, non, c'est un chapeau de fille avec une inscription à l'intérieur qu'il avait oubliée. Ces deux filles en terrasse, c'est tentant de leur demander si je suis totalement ridicule avec ce chapeau-cloche de paille. Mais il ne faut pas poser ce genre de question à deux nanas qui se font une soirée, qui oublient un instant leur appartenance à un mec. Qui se marrent. Belles, mais peut-on le leur reprocher ou les en féliciter. Un pas de plus. Envie d'un repas au resto,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2014

February's Dead Flowers

Elles étaient belles ces fleurs, non ? les dernières de la saison, dont les noms m'échappent comme ce passé qui s'échappe peu à peu comme le parfum d'un baiser enfui à tire d'elle. C'était une journée à tailler la zone, à se casser dehors et à rire bêtement au printemps qui se découvre de plusieurs fils. A partager une terrasse de bistrot, tu prends quoi ? à regarder les gens passer sans leur trouver cet air sinistre qui les habille d'hiver, et encore. C'est une jolie saison l'hiver, le froid n'y peut rien s'il fait du froid, le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2014

Nuit

Goutte à goutte ça goutte dans l'évier comme toujours comme avant sur les assiettes sales les verres, les choses laissées, là. Par inadvertance, Venez. Venez, toutes, j'ai froid de toutes ces années et ces gouttes gouttent sur mon passé.Venez, entourez-moi de vos mains, de vos bras,j'ai deux,il me reste deux verres de cette soirée,deux, Entourez-moi, réchauffez-moi, écoutez-moi,ne me laisse pastrop penser à tout ça,j'y perds le sens du sang froid,ne me laisse pas,en fait je ne pense qu'à toi, un peu à moi,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2014

Volver

Salut !Salut, vous êtes là ?C'est moi, Michel. Salut !Oui, ça fait un moment, je sais,ça doit même faire plusieurs moments depuis. Salut !J'ai une petite envie de revenir. Petite, mais pressante. Modeste mais présente. C'est lundi, c'est hiver, c'est Paris, c'est soleil. C'est la joie un peu bête, un peu mauviette, un peu bleuette qui coule des toits de zinc sur les passants que je ne connais pas , mais que j'embrasse pour vous, SI, je le connais celui-là, avec son parapluie ouvert dans son pantalon, parce que dans sa vie il... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 19:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2011

L'ordi est mort...

Voilà donc deux semaines que je n'ai rien publié. Pourtant, j'ai lu des livres magnifiques, dont j'aimerais vous parler, vu des films qui m'ont comblé, suivi les propos de Guéant, qui m'ont gavé. Mais je n'avais, tout simplement, plus d'ordi. C'est arrivé progressivement. Un jour, j'ai dû me rendre à l'évidence : mon ordi avait diminué, je pouvais faire moins de choses avec, ou en plus petit. Quelques jours et quelques tentatives de percer ce mystère, après, il me fallut admettre que je n'entrais plus dans le monde merveilleux de... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 15:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2010

Seul ce soir, avec quelques notes de musique intime

Je suis seul ce soir, mais je ne ressens aucun blues particulier, ni aucune envie particulière. J'écoute sur TSF Jazz la fin d'un magnifique concert du Kellylee Evans Quartet, pour la sortie de l'album "Nina" chez Plus Loin (Kellylee Evans, vocal, André Ceccarelli, batterie, Thomas Bramerie, contrebasse et Eric Lohrer, guitare) au Sunset à Paris. La belle reprend pour l'essentiel le répertoire de Nina Simone, diva qui me laisse généralement indifférent, mais ainsi revisité, avec une sorte de modestie qui n'altère en rien la... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juillet 2010

Combien de temps il faudrait...

Ce n'est qu'une chanson. Merci à celles qui furent là. Qui m'appelèrent ce soir. ou m'appelleront Je ne pars qu'en vacances cette fois. Quand je partirai plus loin qui sera là ?
Posté par Michel Valois à 23:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :