21 novembre 2012

Les trois SIC du mercredi

Ca fait deux semaines que Vengeance, le disque de Benjamin Biolay qui casse les c... de Marine LP (long playing ?) tourne sur la platine sans prendre une ride. C'est vrai que, lors du Festival des inrocks, les nouveaux titres sonnaient déjà en scène comme des classiques, des standards, alors que nous les écoutions depuis moins de huit jours. Ce mercredi soir, ce sera concert à Pleyel, avec Brad Mehldau, Larry Grenadier et Jeff Ballard. Nous avions vu Brad dans la même salle il y a un an, en solo. Le découvrir en trio est très... [Lire la suite]

27 octobre 2010

Vénus Noire, cinéma, liberté de la presse et quoi encore ?

Si je consacrais ce billet au cinéma, comme à l'époque bénie où j'avais le temps de prendre le temps de composer une Séance du Mercredi, il est bien évident que mon "film de la semaine" serait Vénus Noire, le nouveau film d'Adbdellatif Kechiche, que je verrai ce weekend. Certes, il s'agit d'un "grand sujet", historique, moral, humaniste qui devrait me faire fuir. Rien ne tue plus le cinéma que les bons sentiments. Mais il s'agit en l'occurrence de la nouvelle oeuvre d'un cinéaste qui, pour être en colère (et il a... [Lire la suite]
07 octobre 2010

La semaine cinéma : Lubitsch, Sarko et la censure. Et Louis Garrel, pour le pur plaisir.

SARKOcinéPHILE Nicolas Sarkozy ou Monsieur Cinéma ?envoyé par guybirenbaum. - L'info internationale vidéo. On savait, depuis l'épisode de La princesse de Clèves, le président épris de belle littérature.Ben, en plus il est cinéphile, dis-donc ! Quelle culture !Bon, il confond un peu Pasolini et la Nouvelle vague...Il confond Le voyage en Italie de Rosselliniavec Le voyage à Rome (de Personne, mais avec Jugnot et produit - tiens ? - par TF1.Quant au cinéma du Nord de l'Europe, c'est "magnifique".Oui, dans les éléments de... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2010

Ciné, musique et autres

J'ai retrouvé la trace d'un film que je croyais perdu. Dans mes années folles j'avais vu Le cimetière des voitures, pièce ébouriffante et volontairement provocatrice de Fernando Arrabal, ancien compagnon de route des surréalistes, créateur avec Roland Topor, Jacques Sternberg et Alejandro Jodorowsky du mouvement Panique (en référence au dieu Pan). J'avais vu également Le jardin des délices, inspiré de Jerome Bosch, du même Fernando. Quelques années plus tard, Arrabal a souhaité produire un film à partir de sa pièce (Le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2010

Le jour de l'Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures

J'écris ceci lundi soir, vers 19h30, je viens d'apprendre qu'Alain Corneau est mort. Le cancer n'en finit pas de réclamer son tribut. Alain Corneau n'était pas un grand cinéaste. Il était de cette génération de cinéphiles arrivée au début des années 70 et qui avaient le cinéma américain au cœur. Yves Boisset, Laurent Heynemann ou Claude Miller, qui ont connu de jolies réussites (La petite voleuse, L'effrontée pour Miller, sans doute grâce à la lumineuse présence de Charlotte Gainsbourg, encore actrice en gestation. Alain Corneau... [Lire la suite]
25 août 2010

Ciné-Mercredi

La Séance du Mercredi reprendra la semaine prochaine pour honorer la sortie en salles d'un film-événement. Pour les non initiés, cette rubrique me sert chaque semaine, sauf pendant les vacances d'été, à dire des choses définitives sur des films que je n'ai pas vus (la rubrique étant écrite avant leur sortie, or j'ai rarement droit aux avant-premières), mais dont j'ai entendu parler (ou vu écrire). J'essaie ainsi de poursuivre la tradition attribuée à Louis Malle : ne jamais voir les films avant de les critiquer, car ça fausse le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

04 août 2010

Fast film

Il n'y aura pas de séance du mercredi pendant l'été.Un film de la semaine malgré tout, à l'évidence Un poison violent, film français (2010, 1h31) de la jeune Katell Quillévéré avec Clara Augarde, Lio et Michel Galabru, Prix Jean Vigo 2010, ce qui n'est pas rien. En termes de prix, Jean Vigo est, au cinéma ce que Pulitzer est à la presse, bien plus que ce qu'est Nobel à la Paix. Tout me tente dans ce film que j'essaierai de voir dans la semaine. Ce sera aussi l'image de la semaine. Mais comme c'est le jour du cinéma, je vous... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juin 2010

Mes films de la semaine et de la semaine dernière

Cette chronique est dédiée à Roger Diamantis,propriétaire cinéphile du Saint-André des Arts à Paris. Roger Diamantis est mort. Où en serait la diffusion des films à Paris, sans ces salles indépendantes, qui défendent les films, qui les montrent plusieurs semaines, succès ou pas. Cette semaine, le Saint-André qui est pour moi une des six ou sept salles parisiennes qui incarnent, depuis toujours LE cinéma, montre entre autres Femmes du Caire, La Comtesse et Soul Kitchen, 3 films à l'affichent depuis plusieurs semaines et encore... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2010

Une Palme d'Or, des controverses, la défense du cinématographe et quelques broutilles

La semaine dernière, impossible de publier La séance du mercredi, faute de temps. Mais j'avais commencé un édito agacé, comme je les aime. Le sujet ? L'attitude d'une certaine critique ciné réactionnaire face à certains films présentés à Cannes et, singulièrement, La Palme d'or. Cette attitude méprisante contre de prétendues élites, évidemment coupées du public, aux productions évidemment incompréhensibles, éminemment chiantiques, qui n'intéressent personne. Des gens du Figaro, du Parisien et de La croix qui enfonce le clou...Or,... [Lire la suite]
13 mai 2010

Au cinéma cette semaine : libido zéro

J'ai un problème avec cette semaine ciné : comme une absence de désir. Sauf musicalement, grâce au "culte" (vous avouerez, fidèles visiteurs/teuses que j'emploie peu ce qualificatif totalement démonétisé par l'abus qui en est fait) Memo from Turner, du film Performance, le seul dont j'ai envie de vous entretenir cette semaine. Le film suédois, peut-être (Adieu, Falkenberg), sa promesse d'une certaine vacuité adolescente, "l'écoulement du temps, de la mer sur les corps des garçons" évoqué par Le Monde, la sensualité,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,