21 juillet 2010

Lola Montès : le refoulé du "merveilleux" au cinéma

L'été sera narcissique ou ne sera pas. Pendant mes vacances, je m'amuse à publier à nouveau quelques billets dont le souvenir s'est imposé un peu par hasard. Loin d'un best of, je vous livre ces billets en espérant qu'ils vous  feront passer un moment agréable. Sortant à peine de la salle ce 23 décembre 2008 (L'Arlequin, rue de Rennes) et totalement bouleversé, sidéré par ce spectacle cinématographique total, une espèce d'utopie filmée qui ne se reproduira pas, j'ai voulu m'interroger sur mon désir de cinéma avant de parler du... [Lire la suite]

23 décembre 2008

Lola Montès : le refoulé du "merveilleux" au cinéma

Pourquoi retourner au cinéma ?Pourquoi cette attirance renouvelée pour ce rectangle d'ombres et de lumière où se répète en boucle une histoire déjà morte, alors qu'au-dehors la vie prononce notre nom en murmurant "encore"... Il me revient le regard bleu de Richard Widmark, "Tod le Comanche" dans ce film dont le prélude m'avait tant surpris : l'histoire commençait avant le générique et on savait tout de suite que, malgré sa violence un peu sauvage, Tod n'était pas cet assassin poursuivi par une police déjà... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,