22 juillet 2014

Guerre et paix

C'est vraiment la haine. Je ne me souviens pas, moi qui en ai connu des climats, d'un tel climat porteur d'anéantissement de l'autre par la force comme objectif et principe. Je n'ai rien à dire sur les événements tragiques qui se déroulent là-bas, car mon avis n'est d'aucun intérêt. Je suis étranger à toute religion, même si je suis affecté parfois de "crises" de mysticisme. Mais entendre "Mort aux juifs" tout près de chez moi, comme je l'ai entendu, me blesse au plus profond et me désinfecte pour longtemps de tout mysticisme. Comme... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 décembre 2012

Le cinéma, enfin !

    Enfin le cinéma cette semaine (?) avec l'arrivée dans une vingtaine de salles dont trois à Paris d'un des films les plus excitants de l'année (qui m'excite, moi), Tabou du cinéaste portugais Miguel Gomes. Romanesque, mélo, amours, vaudou, trompe-l'oeil, crocodile et voyage dans le temps nous attendent au cinéma pour nous transporter, cette fois, dans un noir et blanc où le ciel semble plus bleu que dans la plupart des films sortis cette année (on essaiera d'en faire un bilan fin décembre ou début janvier). Les... [Lire la suite]
25 novembre 2012

"Et que m'importe alors, Jean Genet, que tu bandes !" Clint Eastwood, le conservateur paradoxal

"Quand vous atteignez un certain âge, vous êtes juste content d'être encore là".Clint Eastwood, à propos de Trouble With The Curve (Une nouvelle chance), cité par le Huffington Post dans un article que j'ai beaucoup aimé. En dehors du Huffington, la presse qui réfléchit n'est guère tendre avec le dernier Eastwood, et après le mythique ratage de sa participation à la campagne Romney, répugne à lui offrir une dernière chance. "Un mélo sinistre" pour Les inrocks (même si le sage Kaganski tempère le réquisitoire "sans nuance" du jeune... [Lire la suite]
28 mai 2011

Punk, soirée étrange, rebelle ?

Je m'interroge sur l'attitude punk ce soir. Après une incision chez The Adicts, vénérable groupe quinqua dont les membres oscillent entre les méchants d'Orange Mécanique et le souriant méchant (également, mais je parierais mon gain au Banco + que ces adicts sont de faux méchants et de vrais gentils) de Batman, Youtube m'a emmené vers la prison de Saint Quentin où Johnny Cash faisait bander les prisonniers en plaisantant sur les matons. Johnny connaissait bien ces rapports difficiles entre taulard et maton, ayant expérimenté. Si... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 mars 2011

Si vous passez rue de l'Abbaye Rue Saint-Benoît, rue Visconti, près de la Seine

Pas très inspiré en ce moment, pour bloguer, que ce soit par ma vie privée, très privée, par les résultats des élect(ions cantonales (quand même, ces cons qui votent FN, j'ai envie de leur faire écouter Ils ont voté de et par Léo Ferré, ça leur ferait peut-être du bien). Quand à la nature et à la science qui meurtrissent le Japon, que voulez-vous que j'en dise, et des contradictions de la politique française en Lybie, franchement, de quel droit j'ajouterais à la bétise des officiels ? En parlant de Léo Ferré (voir plus haut pour ceux... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 décembre 2010

Calotype, Stryge, Charles, Léo

Nouvelle étape de ce Calendrier de l'Avent 2010. L'image est un calotype, une photographie obtenue à partir d'un négatif papier tombé dans un sombre oubli, mais que la BNF met à l'honneur avec son exposition Primitifs de la photographie, le calotype en France (1843 - 1860). Cette image là est particulière, en ce qu'elle nous montre un Stryge, dans la position réfléchie qu'il avait adoptée en 1853, lors de la prise de vue par Charles Nègre. Ce qui étonne toujours à la vue de cette image, c'est que le Stryge n'a toujours pas bougé.... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2010

Bon week-end et très bonne fête de la musique

Bonjour les fêtards du week-end. Cette semaine, je n'ai pas pu copier et coller les idées des autres pour sortir classe ou fun ou pour perdre 16 kg (quand ils sont en trop). Juste pas le temps. Trop de travail. Oui, je rapporte du travail à la maison et je peux pas tout faire. Si ? Non. Sinon, j'avais préparé un truc et j'ai pas envie de le garder pour moi car j'ai trouvé le site vraiment charmant, bien fait. En raison des prévisions météo, le pique-nique est déplacé de Gerland à l'école de danse. Enfin, cliquez si ça vous amuse de... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2009

1959 : L'affiche rouge, Ferré met en musique Aragon

Les "Strophes pour se souvenir" ont été écrites par Louis Aragon à la demande du PC pour la commémoration, en 1955, de l'assassinat le 21 février 1944, au Mont Valérien, de 23 membres des FTP-MOI parisiens, aussi appelés Groupe Manouchian.  Mercredi dernier, Serge Klarsfeld, qui a passé sa vie à traquer les criminels nazis et aujourd'hui à construire aux 1007 fusillés du Mont Valérien un monument ou une sépulture d'Histoire décents, a révélé l'existence de trois photographies, prises sur son Minox par un sous-officier de la... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juin 2009

Lavilliers chante Ferré

J'ai bêtement raté ce rendez-vous étonnant, il y a quelques années, "Lavilliers Chante Ferré", au Chatelet, à Paris. Vu l'affiche trop tard. Aujourd'hui, on m'a permis de refermer cette brèche du souvenir (i.e. cette connerie) en me montrant le DVD qui vient de sortir. J'en suis encore retourné. Il y a d'abord l'évidence de cette rencontre : deux artistes de La Marge (titre de l'album consacré par Bernard aux poètes) adulés mais suspects aux yeux de leur public car talentueux (à une puissance rare) et égotistes,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 août 2008

JO 2008 - "Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles..."

Le 21 février 1944, les murs de Paris se couvrent de grandes affiches rouges. Elles font état de l'exécution au Mont Valérien de 23 «terroristes» membres d'un groupe de FTP (francs-tireurs partisans). Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a été marqué par le génocide arménien. Quand il arrive en France, en 1924, il apprend le métier de menuisier et adhère à la CGT. Au Parti communiste, il fait partie du groupe MOI (Main-d'Oeuvre Immigrée). Pendant... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,