27 mai 2014

Oh My God!

J'ai enfin eu le privilège de découvrir, au Cinéma du Panthéon, la dernière oeuvre en date de Jean-Luc Godard, Adieu au Langage. S'agissant d'une projection en 3D, je précise que Le Panthéon, salle indépendante et cinéphile, prête les lunettes (d'une grande propreté pour celles qui m'on été confiées), sans aucune augmentation de prix ; il est simplement demandé aux spectateurs de les restituer à la sortie, ce qui semble assez normal. J'aimerais que les grosses chaines cinématographiques (je pense à MK2) s'inspirent de ce geste... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2014

Les Cent meilleurs films français selon les Inrocks, suite et fin

Il y a quelques jours, j'avais cru intelligent de gloser sur le Top 100 des meilleurs films français selon Les inrocks (L'Evangile selon Les inrocks ?), l'intérêt selon moi étant qu'ils n'avaient publié que leur cassement des 26° au 100° film. Le suspens restait donc entier pour les vingt-cinq premiers et il était possible de conjecturer. Ce que j'ai fait avec un très faible succès public, ce post ayant été peu lu (merci à N. qui en a fait une lecture critique, certes, mais une lecture). La publication des 25 films qui comptent, selon... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 février 2014

Les Cent meilleurs films français, selon Les inrocks...

  Pour commencer aujourd'hui, un point d'actualité particulièrement brûlant : une des couvertures de Charlie Hebdo à laquelle vous aviez échappé cette semaine (à gauche de l'écran) avant de parcourir cette page. Pour continuer dans le bon goût français, un point sur une bonne idée des inrocks en deux parties séparées par un entracte (ci-dessous).Je ne relis pas, pas le temps, vous corrigerez les fautes d'orthographe et de goût, mais je suis obligé de publier maintenant, car si Les inrocks me précèdent (voir ci-dessous), ce... [Lire la suite]
23 octobre 2012

Faire (se faire) bande à part

Parallèlement à une très belle rétrospective Douglas Sirk, la Filmothèque du Quartier Latin propose de reparcourir en 18 films l'oeuvre désormais close de Jean-Luc Godard. Presque tous les longs métrages précédant 1968, qui forment une sorte d'âge d'or dans la geste godardienne, sont visibles, en particulier Bande à part.Ce film, qui n'a pas bénéficié, contrairement à la plupart de ses camarades films de l'époque, d'une nouvelle sortie nationale (même modeste...) est difficile à voir. Inaccessible en DVD, sinon embarqué dans un... [Lire la suite]
17 octobre 2012

Edward Hopper a installé son spleen au Grand Palais

J'ai fantasmé, attendu cette exposition Edward Hopper tout en la redoutant, tant le peintre et personnage Hopper me semblait participer de mon intimité, de mon identité, d'une certaine manière.Les images (les reproductions d'images) de son univers étaient sur mes murs et y suivaient mes mouvements, sur mes livres, livres consacrés au peintre ou romans, nouvelles et poèmes de Richard Brautigan dans l'édition française d'origine (celle de 10/18). Dans le cadre formel de certaines scènes de certains films, comme Psycho d'Alfred Hitchcock... [Lire la suite]
08 février 2012

Ben Gazzara : vers la fin d'une épopée

La mort de Ben Gazzara, dont les chaînes de télé qui ne passaient pas ses films ne vont pas se remettre pendant au moins 15 secondes, sur le thème « disparition du dernier « Husbands » (Husbands étant le titre d’un très beau film, très nostalgique, de John Cassavetes dans lequel trois amis assistent aux obsèques d’un quatrième avant de partir dans une bordée alcoolisée et poétique au bout de laquelle on ne trouve que la solitude. Une sorte de Very bad trip du riche avec Ben Gazzara, John Cassavetes et Peter Falk,... [Lire la suite]

05 février 2012

"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image" : En attendant Godard.

Quoi de neuf au ciné ? Godard, évidemment.Il y a une actualité Godard. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis quelque temps, Godard est partout. Quand un bateau de luxe fait naufrage alors que plusieurs pays européens perdent leur précieux 3A, c'est le Costa Concordia, celui sur lequel Jean-Luc Godard a tourné l'essentiel de Film Socialisme, son dernier et, semble-t-il, ultime opus. Si Anne Wiazemsky relate dans un nouveau livre à succès quelques anciennes histoires de cul, il ne peut s'agir que de celles partagées avec Jean-Luc (Une... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2011

Les meilleurs films 2010, selon les autres et d'autres faits et gestes du cinéma

En écoutant le CD accompagnant le numéro des Inrocks 2 consacré à Clint Eastwood (très beau numéro, déjà nostalgique, très documenté, doté d'une iconographie impeccable de la dernière icone de l'Hollywood classique) je me demandais si le Clint compositeur (depuis Unforgiven (Impitoyable),  presque tous les films sont accompagnés d'au moins un titre écrit, parfois interprété par Clint, et HereAfter ne faillit pas à la règle) n'était pas simplement sous l'influence d'Ennio Morricone, comme il est resté longtemps... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2011

Mes films de l'année 2010, un palmares très subjectif

J'aime pas les fêtes de fin d'année. Ça tombe bien, c'est fini et ne recommencera pas avant près d'un an. Le seul intérêt de la période est de refermer une tranche temporelle (même conventionnelle) et d'en ouvrir une autre, prétexte au salutaire exercice dénommé Bilan et Perspectives. Pour les secondes (perspectives), nous verrons plus tard. Pour le premier (bilan), il commence aujourd'hui avec mon année cinéma, soit une présentation rapide de ce que j'ai retenu des films vus à Paris et dans sa proche région, au cours de la tranche... [Lire la suite]
16 décembre 2010

Une phrase de Jean-Luc Godard, Howard Zinn, l'historien et l'invisible

C'est une image de Jean-Luc Godard, en noir et blanc qui montre le réalisateur engagé dans une conversation probablement à deux, le casque sur les oreilles suggérant un entretien enregistré. Le cigare, qui avait disparu de l'histoire officielle récente, désigne le décalage du personnage par rapport aux valeurs de son époqiue. Le regard est froid, mais sans mépris. Les lunettes, quelque peu professorales (Godard ne néglige pas un rôle de professeur) ne sont que fonctionnelle.Le sourire n'a pas éclos. La tenue, sans être négligée, est... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,