18 septembre 2009

Hortefeux, l'humour anglais.

C'est assez extraordinaire, "ça sent si bon la France", comme on peut l'entendre dans L'armée du crime de Guédiguian. Je reviens sur l'affaire Hortefeux, à moins qu'on ne doive prononcer désormais l'affaire internet... j'y reviens car, tant pis si je me répète, c'est assez extraordinaire cette façon dont le système de pensée dominant, cette tentative permanente de manipulation générale des cerveaux et des consciences est en train de retourner l'affaire Hortefeux en un procès de la pensée critique, d'internet et de la vidéo. ... [Lire la suite]