24 avril 2009

Le doux dit de Dati (ou la République des Belles Lettres)

Cette rubrique, chaque vendredi, donne un aperçu (trop bref) des conneries proférées pendant la semaine par les puissants qui nous dérangent (dirigent ?). Désolé pour les poids lourds du genre (Frédéric Lefebvre, Nicolas S., Benoit S.), mais cette semaine, Rachida D. tient la corde. 2ème sur la liste UMP d'Île-de-France aux européennes et, toujours, malgré que ça me laisse rêveur, ministre de la justice, Rachida D. a traité devant les "jeunes de l'UMP" (sic) un sujet qui passionne les lecteurs du genre de presse dont elle... [Lire la suite]