08 mars 2014

Lettres d'amour, Metronomy, Nougaro, Sqürl

(Texte débuté vendredi soir et terminé samedi soir, en écoutant Metronomy sur Inter, dans l'émission Live me do) C'est le soir d'une belle journée, ensoleillée dans le ciel et dans le coeur, car j'ai revu mon amie N, mon amie M et mon amie L. Dans l'ordre alphabétique, L, M, N. Bien sûr il manquait J, qui manque toujours quand elle n'est pas là. Mais pour respecter l'ordre des lettres, il aurait fallu une amie K, et je n'en connais pas dans le milieu de LMN, sinon Karine, mais nous ne sommes pas suffisamment intimes pour l'intégrer... [Lire la suite]

22 mai 2013

Un billet cinéma pour changer un peu

Un billet cinéma pour changer un peu. Sous forme de chaplinerie, car ici, on n'est pas des Charlots et ça fait longtemps que ça n'a pas été dit.Rappel : Toutes les semaines on voit des films, on aime, on aime pas, on distribue des étoiles aux films qu'on a préférés et pas aux autres. Les  étoiles du cinéma, ici, sont des Charlots, qui ne sont pas comme nous, car nous on est pas des Charlots. Plus on a aimé, plus il y a d'étoiles (jusqu'à cinq, le Grand Jeu) et plus on vous invite à nous suivre dans le plaisir du film.Petit... [Lire la suite]
15 mai 2013

Biolay le Magnifique et Gatsby, un roman américain de Francis Scott Fitzgerald

Puisqu'il faut vraiment de tout pour faire un monde, une dédicace acoustique, prétexte à revoir et réentendre BB. Gatsby est peut-être magnifique, mais (vous avez remarqué qu'on parle toujours de la Première et de la Seconde Guerre Mondiale, supposant au passage que cette dernière restera la dernière, mais qu'on est infoutu de numéroter la Paix Mondiale ; en fait de paix, on est encore loin du chiffre Un) ça commence à taper sur les nerfs, non, cette exploitation de la plus belle littérature par le plus sordide des cinémas. Le... [Lire la suite]
09 mai 2013

Quatuor

J'allais publier ce billet quand j'ai entendu à la radio une info qui me réjouit. Il semblerait (restons précautionneux) que le Grand Chancelier de la Légion d'honneur (un militaire) s'oppose à la proposition de la ministre de la culture visant à distinguer de ladite Légion, Bob Dylan... Bon, je fouille dans mes souvenirs personnels, Dylan, la Légion d'honneur, pourquoi pas, en effet, marier la carpe et le lapin ? Sinon, je me prends à rêver. Et si, plutôt qu'avoir l'honneur de figurer aux côtés de Céline Dion, Barbelivien, Christian... [Lire la suite]
02 mai 2013

Un Premier mai au ciné

Cette année, les divisions syndicales qui me semblent de plus en plus une question de concurrence entre boutiques rivales (ras-le-bol, camarades, vous n'êtes pas à la hauteur des enjeux !), grisaille sociale et politique à l'unisson de la météo, m'ont poussé, à grands coups de pied là, vers une salle de cinéma, le MK2 Beaubourg, pour voir en enfilade (non non, pas de jeu de mots) les deux films underground de la semaine qui me tentaient vraiment. Les grands films seront pour plus tard (Mud, évidemment et pour celles ou ceux à qui... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 avril 2013

Trois films, trois bonheurs différents

Chers non-lecteurs, qui êtes-vous, vous qui êtes de jour en jour plus nombreux ? Et chers lecteurs, ne me racontez pas que vous profitez du beau temps pour vivre dehors, loin de vos écrans. Je vous surveille, je vous vois en ce moment même, fascinés par vos smartphones so gorgeous.C'est vrai, un blog c'est comme la vie même, avec ses hauts, avec ses bas, mais était-il nécessaire que le hasard poussât l'ironie jusqu'à m'imposer les notes basses partout. En deux mots, la fréquentation de ce blog a baissé ces derniers temps, comme il lui... [Lire la suite]

14 février 2013

Tombstone blues, un dernier verre pour Doc Holliday

Juste pour le plaisir, parce que je rentrais des courses heureux, avec ce titre en tête, entre les oreilles, le rock de Dylan coulant en moi comme du feu. Well, I might look like Robert FordBut I feel just like a Jesse James. Dylan reviendra sur le mythe des Frères James ("the ghost of BelleStar...") dans Tombstone blues, sur l'album suivant, Highway 61 revisited. Tombstone où eût lieu la célébrissime "fusillade d'OK Corral" ou encore Gunfight at the OK Corral (en français, Réglement de comptes à OK Corral), que je viens de revoir... [Lire la suite]
07 février 2013

Complément à mon message d'hier. Hitchcock.

Hier, j'évoquais le film Hitchcock en exprimant mes doutes quant à la possibilité d'un film. Depuis, j'ai lu la presse, même si les fachos du syndicat CGT du livre m'ont, ainsi que l'ensemble des citoyens de ce pays souhaitant recevoir une information de qualité, interdit d'avoir accès aux journaux (sauf les gratuits dont la servilité est achetée par la pub du film). Il se confirme, à la lecture sur internet de Libé, Les inrocks, Télérama, Le figaro, Le monde que ce film est une chimère, qu'il était impossible de porter à l'écran les... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2012

High noon sur grand écran. Comme un roman nouveau à découvrir.

Cette semaine, je fais court car il faut préparer ce weekend à venir, tant attendu, travailler, se préserver de la grippe, de la bronchite et de la connerie ambiante. Pas facile. Cinéma : Peu importe(nt) les sorties, toutes plus ou moins vaines, voire présomptueuses (même si j'ai envie de voir Marina Abramovic: The Artist Is Present, juste pour voir, car je trouve cette femme passionnante, ainsi que son travail, ce qui n'augure d'ailleurs pas forcément d'un bon film documentaire, mais bon !), cette semaine un seul film mérite... [Lire la suite]
25 novembre 2012

"Et que m'importe alors, Jean Genet, que tu bandes !" Clint Eastwood, le conservateur paradoxal

"Quand vous atteignez un certain âge, vous êtes juste content d'être encore là".Clint Eastwood, à propos de Trouble With The Curve (Une nouvelle chance), cité par le Huffington Post dans un article que j'ai beaucoup aimé. En dehors du Huffington, la presse qui réfléchit n'est guère tendre avec le dernier Eastwood, et après le mythique ratage de sa participation à la campagne Romney, répugne à lui offrir une dernière chance. "Un mélo sinistre" pour Les inrocks (même si le sage Kaganski tempère le réquisitoire "sans nuance" du jeune... [Lire la suite]