Ils sont cons et méprisants. Ils s'en vantent. Ecoutons-les, ça leur fera plaisir.
06 janvier 2011

"Qu'est-ce que j'm'aperçois ?" Nicolas Sarkozy parle comme un gland.

Nicolas Sarkozy parle comme un gland. Ça me semble un vrai problème, moi qui ne suis pas un puriste de la langue, qui ne survalorise nullement une culture universitaire qui est souvent un privilège de classe. Interrogé par le député socialiste François Loncle sur ce sujet délicat, si l'on songe au rayonnement de la France, par exemple, dans ce qui reste du monde francophone, le ministre de l’Education nationale Luc Chatel répond que, certes, le Président ne parle pas comme un «puriste», mais ceci uniquement pour éviter... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 novembre 2009

Marie Ndiaye et Raoult, la belle et le...

La séance du mercredi devra attendre ce jeudi soir. En attendant, un billet d'humeur rapide.Il est sain que la vox populi se moque des élites politiques et de Charlie hebdo aux Guignols de l'info, les français ne sont pas les derniers à se fendre la tronche pour se payer celles des dirigeants.Il est malsain en revanche que les dirigeants d'une grande démocratie se couvrent de ridicule. Il est malsain de fonctionner au scandale hebdo, voire bi-hebdomadaire, quand on est à la tête d'un pays, celui de Voltaire et d'Hugo, qui devrait... [Lire la suite]
18 septembre 2009

Hortefeux, l'humour anglais.

C'est assez extraordinaire, "ça sent si bon la France", comme on peut l'entendre dans L'armée du crime de Guédiguian. Je reviens sur l'affaire Hortefeux, à moins qu'on ne doive prononcer désormais l'affaire internet... j'y reviens car, tant pis si je me répète, c'est assez extraordinaire cette façon dont le système de pensée dominant, cette tentative permanente de manipulation générale des cerveaux et des consciences est en train de retourner l'affaire Hortefeux en un procès de la pensée critique, d'internet et de la vidéo. ... [Lire la suite]
11 septembre 2009

Craignos à Seignosse pour Brice Hortefeux

C'est la rentrée.Les puissants qui nous gouvernent ont-ils renversé leur tendance à faire des gaffes (i.e. à dire des conneries) ? On peut se rassurer : non. Par exemple, lors de son Université d'été à Seignosse (Landes), on suppose que l'UMP invite ses intellos. Ses diplômés. Hortefeux, par exemple. Merci Brice, grâce à votre vivacité d'esprit, la rubrique du vendredi, abandonnée pendant les vacances, peut reprendre. Vidéo : Quand Brice Hortefeux dérapeenvoyé par lemondefr. - L'info video en direct. Pour ceux qui n'auraient pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2009

Sarkozy le vert

(ceci n'est pas mon texte ; mon texte a été bouffé par des araignées mutantes, tant pis, ce qui reste est bien ; vive les bugs de Canalblog !) MV Une question, d’abord, une question à 10 balles : qui a dit ceci et quand ?« Là où nous dépensons un euro pour la recherche nucléaire, nous dépenserons également un euro pour la recherche sur les technologies propres et sur la prévention des atteintes à l’environnement. »Oui, c’est bien le nouveau chef des verts, N. Sarkozy.Et non, ce n’était pas le 9 juin dernier à l’INES en Savoie…... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2009

"La douleur de familles et de trucs comme ça..."

Je n'ai aucune idée particulière sur les tenants et aboutissants de l'attentat de Karachi.Je ne me fais auxcune illusion sur la moralité de la droite française, notamment la plus pudibonde, la plus bourgeoisement faux-cul.Le fond de la nouvelle "Affaire" Karachi ne m'intéresse pas plus que ça. Mais cette rubrique du vendredi, inspirée par cette façon si particulière qu'à notre président d'exprimer ce qu'il croit être des idées ("Si y'en a qu'ça les démange d'augmenter les impôts..." avait-il coassé devant un... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2009

"Dictature des sentiments"

Je reviens un peu en arrière, ayant omis de signaler de beaux propos de  Sarkozy, s'exprimant "devant un parterre de 600 policiers, gendarmes, magistrats et inspecteurs d'académie convoqués à l'Elysée" selon les DNA du 28 mai. S'en prenant violemment aux "bandes" et justifiant la fouille des cartables dans les établissements scolaires en enfonçant, au passage, des portes ouvertes ("Il n'est pas question de tolérer la présence des armes» dans les écoles", assure-t-il virilement), il se lance dans... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2009

"Hou, les menteurs !"

[ce post était prévu vendredi 5, mais à la suite d'une fausse manoeuvre, je ne le publie qu'aujourd'hui, samedi, Obama Day) Le vendredi, place à la bétise de nos dirigeants, dans cette rubrique où je ne fais que rapporter, me gardant bien de juger ou de critiquer. J'ai pas envie de me retrouver devant un juge pour injure. Donc tout ça est piqué à la presse et, cette semaine, surtout au Nouvel Obb's. Merci à lui. Une mère de famille est convoquée au poste de police pour avoir "injurié" la secrétaire d'Etat à la... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2009

L'âge du capitaine

Le vendredi, normalement, je publie quelque chose en relation avec le ridicule de ceux qui nous gouvernent. Parce qu'ils disent des bêtises, grosses comme eux et qu'il est bien que ces bêtises soient relayées, afin que nous tous, électeurs UMP, sachions mieux non seulement pour QUI nous votons, mais aussi pour QUOI nous votons. Hier, vendredi, je n'ai rien publié dans cette rubrique. Non pas que nos puissants gouvernants se soient acheté une conduite (combien ?) s'agissant de la qualité de la parole publique, non, il ne faut pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2009

Sarko, triple négation

Vendredi, c'est permis, on reproduit les conneries des élit(e)s érudit(e)s du pays. Comme d'hab, cette semaine, le plus balèze pour dire ces choses, quand il ne lit pas un discours écrit par l'énarque de service, c'est le président. Sarko, le président à nous, rien qu'à nous, d'ailleurs on va le garder car aucun autre pays ne le revendiquen même pas la Hongrie. Donc, l'ex ministre de l'intérieur qui a fait voter une loi obligeant les candidats à l'immigration à apprendre à causer le français correct "chez eux",... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :