17 mai 2012

What if it rained We did'nt care She said that someday soon the sun was gonna shine, and she was right

Ce 16 mai, Cannes n'est pas inspirant, je ne ressens rien de l'excitation de l'an passé, même si les sélections hors compète nous révéleront de bonnes surprises qui feront l'année cinéma à venir. Parlons plutôt musique, donc. Depuis sa sortie en février, un disque ne quitte plus ma platine. J'achète rarement un cd dont je n'ai rien entendu, mais ce jour là, je n'avais pas pu laisser Kisses on the bottom dans les bacs de Gibert Joseph.Déjà parce que l'image sur le boitier (ce qu'on appelait la pochette, à l'époque des microsillons)... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 mai 2012

Battre Sarkozy. Votez Hollande. 3. Du Premier au Six Mai, On lâche rien !

Une can de Dr Pepper à la main, un regard vers un vieux post consacrant Dennis Hopper, une oreille pour Marianne (Faithfull), nostalgique, on est juste bien. Et on se retrouve en plein défilé du Premier Mai. Entre CGT et SUD, une CFDT compacte mais très offensive, les autres syndicats et les partis de gauche, en queue. L'Internationale, reprise un peu partout, des militants de banlieues encore rouges au saugrenu cortège bien rangé dans sa naphtaline des cagots de Lutte ouvrière, dont la montre est toujours bloquée, quel que soit le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 19:45 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2012

Battre Sarkozy. Voter François Hollande. 2. Vrai ou faux, le Travail fait son 1er mai.

"Nous allons organiser la Fête du travail, mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille." Pour cette belle déclaration, le candidat sortant, qui aime les douceurs (le chocolat, les pâtisseries...) mérite un petit cadeau. Aujourd'hui, c'est Marylin Manson qui passe les plats. Si certains organes de presse ou candidat au premier tour de la présidentielle, voire des intellectuels s'y... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2012

Battre Sarkozy. Voter François Hollande. 1. Les droits des femmes passent par la Gauche

PUB(ce billet n'est pas sponsorisé) Contre ce mec là :Car on ne peut se prétendre président d'une républiqueLepenocompatible.  Et en musique : The times they are a changing. Are not they? Un appel de femmes et hommes féministes intitulé Les droits des femmes passent par la Gauche a été publié aujourd'hui par Libération. En plein accord avec cet appel, c'est avec plaisir que je le relaie en invitant les lectrices et lecteurs des Petits pavés à le rejoindre. 150 femmes et hommes féministes publient aujourd’hui, mercredi 25... [Lire la suite]
21 avril 2012

Tiens, des élections en 2012 ? Et autres billevesées.

J - 1, bigre !J'aurai réussi à jouer l'indifférence jusqu'à J - 1 (Bigre, parconséquent), mais là je ne tiens plus. Je ne tiens en fait pas plus que ça à voir mon Petits Pavés rangé parmi les blogs de pouffes, abstentionnistes par essence qui se consument d'aise dans la contemplation de leurs jolis ongles réticuleusement manucurés, employés à étreindre le dernier bagel à la mode  testé dans une bonbonnière à bouffe au nom à consonnance forcément américaine (du Nord), immédiatement instagrammés pour la postérité et enfin révélés... [Lire la suite]
22 mars 2012

Dylan, l'explosion Rock. #1 Moriarty à la Cité de la Musique : la vraie classe

La Cité de la Musique consacre à Bob Dylan, ("l'explosion rock 61-66"), depuis le 6 mars et jusqu'au 15 juillet prochain une exposition qui me procure à l'avance un vrai plaisir et sera l'occasion de revenir ici, en deux ou trois tempos d'énergique nostalgie, évoquer cet artiste singulier, chanteur, poète, auteur-compositeur, écrivain, peintre et cinéaste (et homme de radio et clown céleste) qui a, il fut un temps, orienté ma vie et ma façon de voir (la vie). Bob Dylan, autant et peut-être plus que les penseurs de profession (Marx,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 mars 2012

Le marin masqué à la télé

- PUB - montrera aux téléspectateurs       film court mais dense de                       Sophie Letourneur le Vendredi 9 mars 2012                         à 00 heure 35 Un court extrait : 
Posté par Michel Valois à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2012

Où sont les femmes ? (suite et fin : Macaigne et Letourneur sont, etc.)

Un peu de musique sans grand rapport avec la suite de ce billet, pour rappeler aux plus fidèles (hé, salut toi) le peut-être bon temps de La séance du mercredi. Et un concours par la même occasion : dans quel film distribué en 2011, entendait-on Joséphine Baker roucouler La conga Blicoti ? Que voici : Non, on ne gagne rien, sinon le plaisir de se tartiner la mémoire d'une nostalgie sucrée qui fait du bien. Ce billet est dédié à Erland Josephson, acteur et compagnon d’Ingmar Bergman, du premier film de celui-ci (Il pleut sur notre... [Lire la suite]
20 février 2012

Où sont les femmes ?

Je voulais ne plus écrire sur le cinéma pendant un temps, consacrer au moins deux ou trois billets à d'autres thèmes, de façon à restituer à ce blog son caractère généraliste d'antan. Il est vrai que le cinéma prend presque toute la place ici, un peu comme si'l m'occupait à temps plein, alors que non. La musique, la danse, le théâtre, l'internet me soucient également, pour ne rien dire de la sphère purement privée de mon existence, ni d'ailleurs purement publique. Ainsi j'aurais aimé écrire sur les raisons pour lesquelles je n'écris... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2012

Ben Gazzara : vers la fin d'une épopée

La mort de Ben Gazzara, dont les chaînes de télé qui ne passaient pas ses films ne vont pas se remettre pendant au moins 15 secondes, sur le thème « disparition du dernier « Husbands » (Husbands étant le titre d’un très beau film, très nostalgique, de John Cassavetes dans lequel trois amis assistent aux obsèques d’un quatrième avant de partir dans une bordée alcoolisée et poétique au bout de laquelle on ne trouve que la solitude. Une sorte de Very bad trip du riche avec Ben Gazzara, John Cassavetes et Peter Falk,... [Lire la suite]