31 octobre 2012

C'est Mercredi, c'est permis !

C'est juste l'envie d'une nouvelle rubrique, histoire de dépoussiérer un peu ces pavés et de me faire plaisir. Comme ça s'appellera C'est Mercredi !, la mise en ligne se fera le mercredi, ou pas et je ferai court pour donner aux quelques lecteurs habitués du site, mais avec qui je ne vis pas et que je ne rencontre pas tous les jours, ni toutes les semaines, ni tous les mois (etc.) des nouvelles, non pas de mes consommations personnelles, mais de mes tendances en matière de ciné, de lecture, de goûts et de dégoûts et autres matières... [Lire la suite]

26 octobre 2012

Le pays d'où je viens

Programmée par la Cinémathèque en harmonie avec une saison très riches en (re)découvertes potentielles (Le cinéma de Pierre et Jacques Prévert et l'hommage à Jean-Louis Trintignant, après l'intégrale Preminger et la rétro de Oliveira, le tout en attendant la grande expo Jacques Demy), la rétrospective Marcel Carné, en miroir avec l'exposition Les enfants du Paradis est l'occasion de nous vautrer avec volupté et sans trop se poser de questions dans ce cinéma de l'Ancienne vague qui ignore la caméra à l'épaule, les tournages dans la rue... [Lire la suite]
23 octobre 2012

Faire (se faire) bande à part

Parallèlement à une très belle rétrospective Douglas Sirk, la Filmothèque du Quartier Latin propose de reparcourir en 18 films l'oeuvre désormais close de Jean-Luc Godard. Presque tous les longs métrages précédant 1968, qui forment une sorte d'âge d'or dans la geste godardienne, sont visibles, en particulier Bande à part.Ce film, qui n'a pas bénéficié, contrairement à la plupart de ses camarades films de l'époque, d'une nouvelle sortie nationale (même modeste...) est difficile à voir. Inaccessible en DVD, sinon embarqué dans un... [Lire la suite]
17 octobre 2012

Edward Hopper a installé son spleen au Grand Palais

J'ai fantasmé, attendu cette exposition Edward Hopper tout en la redoutant, tant le peintre et personnage Hopper me semblait participer de mon intimité, de mon identité, d'une certaine manière.Les images (les reproductions d'images) de son univers étaient sur mes murs et y suivaient mes mouvements, sur mes livres, livres consacrés au peintre ou romans, nouvelles et poèmes de Richard Brautigan dans l'édition française d'origine (celle de 10/18). Dans le cadre formel de certaines scènes de certains films, comme Psycho d'Alfred Hitchcock... [Lire la suite]
08 octobre 2012

Une chanson de septembre. Ciné-nostalgie

Je pensais à ce passage de L'éducation sentimentale, dans lequel Flaubert réunit à nouveau Frédéric Moreau et son ami Deslauriers, après une  séparation de plusieurs années. Celui qui avait rêvé les femmes et celui qui avait rêvé le pouvoir  évoquent évidemment leur passé commun et raniment des souvenirs d'enfance et d'adolescence. En particulier, leur équipée sans gloire "chez La Turque", le bordel local, ce lieu de perdition, d'autant plus tentateur pour eux qu'ils étaient alors bien trop jeunes pour avoir à y faire . «... [Lire la suite]
20 septembre 2012

Une rentrée 2012, une guirlande de soleils avec Noémie Lvovski, Patti Smith, Douglas Sirk et Michel Bouquet

C'est bien la rentrée, dans les écoles les écoliers buchent et pour les faire trébucher, M. Peillon annonce l'embauche de 40.000 professeurs en 2013. Sinon, rien ne va et les verts demandent l'interdiction du diesel en ville (le diesel serait responsable de maladies respiratoires et cardiovasculaires et à l'origine de 42.000 morts prématurées par an), mais c'est aussi un drame de fermer l'usine Peugeot d'Aulnay. Bon, je serais plutôt pour fermer les usines de bagnoles et les remplacer par des usines de vélos, mais quand je vois le... [Lire la suite]

31 août 2012

Paris été 2012, 3ème journée : du jardin de la Place des Vosges aux manèges des Tuileries

Aujourd'hui, crise de démagostalgie. Ce n'est ni une découverte, ni un scoop (je veux dire... une exclusivité), mais si la langue française se défend plutôt bien, qu'est-ce qu'elle est attaquée ! Qui fait encore un effort pour trouver le mot juste, au moins à l'occasion d'une expression publique ? L'autre matin, j'entendais le porte-parole (celui qui, donc, assume la lourde responsabilité de parler pour les autres, en leur nom) des athlètes français participant aux Jeux paralympiques lequel, pour exprimer l'idée simple qu'il était... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 août 2012

Paris été 2012, 2ème journée : près de Ménilmontant

  Deuxième promenade parisienne de (fin de ?) l'été. Cette fois, on avait emprunté la rue de la Roquette dans l'autre sens, vers Parmentier, là où on trouve des appartements moins scandaleusement chers, mais pour aller au cinéma, c'est en métro. Or, Paris a été édifiée pour le plaisir de la traverser, en tous sens, à pied. Je me rends compte du temps perdu, toutes ces années, à parcourir la ville en voiture, puis en bus (le nez dans un bouquin), puis en métro au fur et à mesure de ma reparisianisation. Dans mes plus jeunes... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 12:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 août 2012

Paris, été 2012. 1ère journée : La rue au Maire et le Temps du Tango.

[Écrit après ce qui suit : Il m’arrive, une ou deux fois par an de publier quelques phrases improvisées dans un moment quelconque qui se trouve être, toujours, le moment présent, le plus propice à faire prospérer mon sens bouffon du tragique méninger. Je ne me relis pas, j’ajoute quelques photographies et je publie ce qui se veut une courte introduction à trois ou quatre billets en images censées signifier cet été. Le mien. Cette introduction fût-elle sans rapport avec le sujet.] C’était un sentiment de solitude extrême,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juillet 2012

Petit article de saison

Je n'ai rien publié sur ce blog depuis le 17 mai dernier et rien écrit depuis le 25 mai. Comme presque tout le monde, je me suis posé la question existentielle : à quoi ça sert ce machin, pourquoi ne pas arrêter ? Et puis, à de multiples reprises, je me suis surpris à élaborer dans ma tête le projet d'un post nouveau, parce que j'avais été troublé par un film (comme Faust et, tout récemment,  Holy motors) qui me donnait envie de partager, de poursuivre mon soliloque devant vous, commencé un livre qui parle tellement bien de... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,