11 janvier 2013

2012 : Cinéma, cinémas, mes films de l'année

Je me suis souvenu d'une émission de télévision qui s'appellait Cinéma, cinémas, tellement différente des émissions d'aujourdhui qui s'appellent toutes Télévision, télévisions. C'était tard, j'éteignais la lumière, je laissais l'écran éclairer ma vie. Rien n'a changé, sinon l'émission qui n'existe plus depuis longtemps, d'ailleurs, je ne regarde plus guère la télé. Je n'ai plus de temps pour ça.Je voulais ouvrir cette cérémonie annuelle de remise des prix intime par le générique de cette émission, signé, pour l'essentiel, Guy... [Lire la suite]

06 janvier 2013

Kiki, Man Ray & autres images

C'est chouette d'être malade, vous vous souvenez ? Pas d'école, de la tisane qui étanche la fièvre comme une pluie d'été et des lectures qui émeuvent l'imagination. J'ai profité d'une courte période sur les genoux pour lire des bandes dessinées reçues à Noël de mon amoureuse. Notamment Le serment des cinq lords, une réincarnation brillante des très britishes Blake et Mortimer, créés par le belge Edgar P. Jacobs, et signée André Julliard (dessin) et Yves Sente (scénario). Au passage, je me suis rappelé que dans mon enfance, un... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 01:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 décembre 2012

Joyeux Noël à tous

JOYEUX NOËL A TOU(TE)S Aujourd'hui, pas de baratin, juste un cadeau. Florent Marchet donnait son concert de Noël il y a quelques jours à la Cité de la Musique. On peut le revoir pendant six mois sur le site où je l'ai piqué pour vous. Au programme de ce Noël’s Songs : Florent Marchet, chant, guitare, pianoSanta Claus OrchestraNicolas Martel, chantLa Fiancée, chant Sébastien Colinet, guitare et clavierJulien Decoret, contrebasse et basseMathieu Gayout, batterieKarine Serafin, Jeanne-Sarah Deledicq, Patrick Laviosa,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2012

Main dans la main avec Valérie Donzelli : Le pied !

Cinéma Cette semaine, nous irons probablement voir 4h44 Dernier jour sur terre, le dernier Abel Ferrara qui nous rappellera les bons films de 2011 annonçant la fin du monde. Sans doute aussi une ou deux reprises, dont Le Festin de Babette de Gabriel Axel et Boulevard du crépuscule de Billy Wilder. Mais le film qui compte, ce mercredi, nous l'avons vu dès hier. Un billet très court aujourd’hui, manque de temps, mais comment passer sous silence la sortie en salles de Main dans la main, la nouvelle pépite filmée de Valérie... [Lire la suite]
12 décembre 2012

High noon sur grand écran. Comme un roman nouveau à découvrir.

Cette semaine, je fais court car il faut préparer ce weekend à venir, tant attendu, travailler, se préserver de la grippe, de la bronchite et de la connerie ambiante. Pas facile. Cinéma : Peu importe(nt) les sorties, toutes plus ou moins vaines, voire présomptueuses (même si j'ai envie de voir Marina Abramovic: The Artist Is Present, juste pour voir, car je trouve cette femme passionnante, ainsi que son travail, ce qui n'augure d'ailleurs pas forcément d'un bon film documentaire, mais bon !), cette semaine un seul film mérite... [Lire la suite]
05 décembre 2012

Le cinéma, enfin !

    Enfin le cinéma cette semaine (?) avec l'arrivée dans une vingtaine de salles dont trois à Paris d'un des films les plus excitants de l'année (qui m'excite, moi), Tabou du cinéaste portugais Miguel Gomes. Romanesque, mélo, amours, vaudou, trompe-l'oeil, crocodile et voyage dans le temps nous attendent au cinéma pour nous transporter, cette fois, dans un noir et blanc où le ciel semble plus bleu que dans la plupart des films sortis cette année (on essaiera d'en faire un bilan fin décembre ou début janvier). Les... [Lire la suite]

25 novembre 2012

"Et que m'importe alors, Jean Genet, que tu bandes !" Clint Eastwood, le conservateur paradoxal

"Quand vous atteignez un certain âge, vous êtes juste content d'être encore là".Clint Eastwood, à propos de Trouble With The Curve (Une nouvelle chance), cité par le Huffington Post dans un article que j'ai beaucoup aimé. En dehors du Huffington, la presse qui réfléchit n'est guère tendre avec le dernier Eastwood, et après le mythique ratage de sa participation à la campagne Romney, répugne à lui offrir une dernière chance. "Un mélo sinistre" pour Les inrocks (même si le sage Kaganski tempère le réquisitoire "sans nuance" du jeune... [Lire la suite]
21 novembre 2012

Les trois SIC du mercredi

Ca fait deux semaines que Vengeance, le disque de Benjamin Biolay qui casse les c... de Marine LP (long playing ?) tourne sur la platine sans prendre une ride. C'est vrai que, lors du Festival des inrocks, les nouveaux titres sonnaient déjà en scène comme des classiques, des standards, alors que nous les écoutions depuis moins de huit jours. Ce mercredi soir, ce sera concert à Pleyel, avec Brad Mehldau, Larry Grenadier et Jeff Ballard. Nous avions vu Brad dans la même salle il y a un an, en solo. Le découvrir en trio est très... [Lire la suite]
14 novembre 2012

"La vengeance est un plat qui n'a plus de goût tiède, que certains mangent froid, comme Stirbois s’est mangé son cèdre"

-- Alors Michel, t'es tout pâle, tu perds tes arêtes ? C'est quoi ce titre sur la vengeance ?-- Non, non, je perds rien, même pour attendre. C'est juste un extrait de chanson qui n'a pas plu au FN.-- Ah oui. Et qui aurait valu à Benjamin Biolay des menaces de mort ?-- Ouais ouais. C'est dingue, non ? Juste une chanson.-- Mais C'est une chanson qui nous ressemble... Cette semaine, j'aivu deux films de Marcel Carné : le sombre Quai des brumes (1937) et le lumineux Les enfants du Paradis (1943-1945), tous deux écrits par Jacques Prévert... [Lire la suite]
07 novembre 2012

Restons calme, c'est mercredi !

A l'heure où j'écris ces mots, l'Amérique vote et je ne sais pas pour qui. J'ai été pris depuis quelques jours de tremblements intérieurs violents en constatant que le candidat et le tartuffe sont au coude-à-coude dans les sondages. Allez les ricains, faites pas les cons ou je vous envoie Michel Sardou. Comment faire la part du talent et de l'esbroufe chez une pop star ? Facile : imposez-lui des contraintes. Genre, vous prenez une grande gueule comme Amanda Palmer, vous lui coupez les cordes vocales (enfin, au figuré), vous la... [Lire la suite]