27 octobre 2010

Vénus Noire, cinéma, liberté de la presse et quoi encore ?

Si je consacrais ce billet au cinéma, comme à l'époque bénie où j'avais le temps de prendre le temps de composer une Séance du Mercredi, il est bien évident que mon "film de la semaine" serait Vénus Noire, le nouveau film d'Adbdellatif Kechiche, que je verrai ce weekend. Certes, il s'agit d'un "grand sujet", historique, moral, humaniste qui devrait me faire fuir. Rien ne tue plus le cinéma que les bons sentiments. Mais il s'agit en l'occurrence de la nouvelle oeuvre d'un cinéaste qui, pour être en colère (et il a... [Lire la suite]

21 octobre 2010

A tout moment la rue...

Ce billet très court est un essai d'auto-justification que vous aurez le droit de me reprocher.Je brûle d'envie d'écrire dans la situation de crise fabriquée qui fait hurler la France actuellement, de douleur, de rage, d'impuissance, aussi d'envie, d'angoisse et de désir. C'est les jeunes, c'est les vieux, c'est ceux qui seront de jeunes adultes, c'est ceux qui ont vécu une adolescence perturbée ou heureuse, ça existe, c'était il y a longtemps ou c'était hier. C'était Malraux, ça s'appelait L'espoir. C'était Hugo, c'était De Gaulle,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 octobre 2010

Seul ce soir, avec quelques notes de musique intime

Je suis seul ce soir, mais je ne ressens aucun blues particulier, ni aucune envie particulière. J'écoute sur TSF Jazz la fin d'un magnifique concert du Kellylee Evans Quartet, pour la sortie de l'album "Nina" chez Plus Loin (Kellylee Evans, vocal, André Ceccarelli, batterie, Thomas Bramerie, contrebasse et Eric Lohrer, guitare) au Sunset à Paris. La belle reprend pour l'essentiel le répertoire de Nina Simone, diva qui me laisse généralement indifférent, mais ainsi revisité, avec une sorte de modestie qui n'altère en rien la... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2010

Ciné, jazz, solitude et bons mots

Il faut s'y faire. Moi, surtout, vous vous vous (3 fois vous, 1 fois moi, qui a dit que j'étais narcissique ?) en foutez, vous (et de 4) faites autre chose que lire les Petits Pavés, Monsieur est rentré ou Madame, faut s'en occuper, ou la télé passe l'émission culinaire que vous rêviez de montrer à votre cuisinièr(e) de meuf ou de mec, ou un(e) ex vous a appelé et vous frémissez en douce (combien de Vous, contre 1 seul moi ?). Donc, je me débrouille avec mon problème : je n'ai pas le temps, en ce moment, de faire vivre ce... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 00:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2010

Journée mondiale contre la peine de mort. Quoi qu'en pense Giscard.

Evidemment, l'avis, à supposer qu'à son âge avancé, il en ait un, de Valéry Giscard d'Estaing, qui fut le plus jeune président de la république de la Vème et est devenu le plus vieux survivant du job, sur une question de société, j'imagine que vous vous en foutez comme de mon 1er post. Encore plus quand il s'agit d'un supposé avis sur la peine de mort, sujet plié en France, définitivement, la civilisation ayant balayé Giscard en 81. Néanmoins, 1976, Paris. Le jour de l'exécution de Christian RANUCCI, Valéry GISCARD D'ESTAING... [Lire la suite]
09 octobre 2010

Bertrand Cantat + Eiffel au Festival des terres neuves (bis)

Pour fêter le retour, même furtif, de Bertrand Cantat à la scène (en fin du concert du très inspiré groupe Eiffel, au Festival des Terres neuves de Bègles), j'avais publié il y a quelques jours une des vidéos alors disponibles, à la qualité médiocre et parkinsonnienne. Depuis, l'événement est visible sur le net, filmé par des possesseurs de téléphone or d'APN qui ont appris à ne pas gigoter après avoir déclenché et à ne pas couper avant la fin de la séquence. Je pense que, ayant la chance d'assister à ce retour attendu, je n'aurais... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2010

La semaine cinéma : Lubitsch, Sarko et la censure. Et Louis Garrel, pour le pur plaisir.

SARKOcinéPHILE Nicolas Sarkozy ou Monsieur Cinéma ?envoyé par guybirenbaum. - L'info internationale vidéo. On savait, depuis l'épisode de La princesse de Clèves, le président épris de belle littérature.Ben, en plus il est cinéphile, dis-donc ! Quelle culture !Bon, il confond un peu Pasolini et la Nouvelle vague...Il confond Le voyage en Italie de Rosselliniavec Le voyage à Rome (de Personne, mais avec Jugnot et produit - tiens ? - par TF1.Quant au cinéma du Nord de l'Europe, c'est "magnifique".Oui, dans les éléments de... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2010

Bertrand Cantat, à nouveau + Eiffel au Festival des terres neuves

On savait que Bertrand Cantat était susceptible de faire une apparition, hier soir, avec ses copains d'Eiffel, au Festival de Bègles, la bonne ville de Noël Mamère. C'est fait et quelqu'un, avec son téléphone portable, probablement, a immortalisé l'événement. Alors, ce n'est pas excellent comme vidéo, mais c'est historique. Un peu comme si John Lennon, Léo Ferré ou Alain Bashung venaient traverser le miroir pour un petit coucou aux terriens. Et c'est magique, on ressent cette envie de vivre et de revivre la musique en public... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2010

Homme au bain,Christophe Honoré, François Sagat, ça fonctionne bien

A l'occasion de la sortie en salles de son précédent film, Non ma fille, tu n'iras pas danser, Christophe Honoré, cinéaste, écrivain et homme de théâtre, confiait aux inrocks (cf. son interview fleuve de février 2009) des éléments de méthode : "J’essaie de faire du cinéma comme un écrivain, c’est-à dire des films qui ne dépendent que de mon désir, délestés de la lourdeur industrielle du cinéma, avec la liberté de quelqu’un qui écrit". Homme au bain, le dernier film d'Honoré fait dès lors figure d'un discours de la méthode,... [Lire la suite]
02 octobre 2010

Arthur Penn, Tony Curtis... Et moi, et moi, et moi

Je suis infidèle à ce blog, je sais. J'écris peu, je n'assure pas les rubriques habituelles, en particulier La séance du mercredi, alors que des films intéressants passent de l'ombre à la lumière. Et que dans certaines salles, on peut voir ou revoir The shop around the corner, peut-être le plus beau Lubitsch (ça se discute) en raison d'un élément peu courant chez le réalisateur-producteur le plus doué de cette époque, s'agissant de comédie. Loin des paillettes et du strass, The shop around the corner est une comédie simple, moins... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 01:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :