25 décembre 2010

Après l'Avent

L'année se termine. Je mets le blog en vacances pendant quelques jours. Je ne suis pas forcément mécontent des derniers billets, ceux de l'Avent, vous me direz, éventuellement. Ce sera un plaisir de vous lire. Je vous laisse en bonne compagnie. A dans quelques jours.
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2010

Bienvenue dans les temps modernes

Ben voilà, le Calendrier de l'Avent se termine pour cette année. Je ne suis pas mécontent d'en avoir fini, car c'était du boulot. Cette idée d'associer chaque jour entre le 1er décembre et Noël une image et une ambiance musicale, soit en harmonie, soit en occymore (ce mot à la mode, un peu creux) était excitante, mais sa réalisation n'était pas sans contrainte. Ma satisfaction, c'est l'impression de ne m'être pas laissé aller à la facilité. Enfin, j'espère. Dernier épisode. La photo est la dernière image de mon film préféré. Le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 décembre 2010

Folie, Charcot, hystérie, Fontaine (Brigitte) et Higelin

Jean-Martin Charcot n'est pas qu'un rigolo. Son disciple Freud lui a payé son ardoise dans les Cinq Leçons (1909). Quand même, Charcot, en initiateur du surréalisme, s'offrait le luxe de donner son théâtre d'ombres, de satrapes et de chimères dans un vrai hôpital, La Salpétrière, devant des publics avertis de scientifiques, médecins, rentiers et originaux. Son barnum annonçant Mélies et culminait dans des représentations SM : il maltraitait de diverses façons, positions inconfortables, longues aiguilles enfoncées là où ça fait mal,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2010

Auggie Wren, New-York, Auster, Keitel, Lou Reed

La photo montre Auggie Wren- Harvey Keitel, le patron de The Brooklyn Cigar Co, un bureau de tabac où tout le quartier se retrouve pour s'épancher, écouter les autres, attendre, prendre un verre et éventuellement acheter des cigarettes ou, encore, montrer comment on peut déterminer avec précision le poids de la fumée. Ce bureau de tabac est le décor presque unique, avec ses dépendances (le boulevard, les rues avoisinantes, un bar ou deux) d'un film pour lequel j'éprouve une affection particulière. Ça s'appelle Smoke, co-réalisé en... [Lire la suite]
21 décembre 2010

Duane Michals, images hantées, Marianne faithfull

Une station de plus dans ce calendrier de l'Avent.L'image est une série de quatre photos de Duane Michals formant ce que le photographe appelle une narration séquentielle, soit une suite d'images commentées ou non (au stylo sur le tirage, ce qui donne plus de valeur, en photo, à la notion d'original) racontant une histoire. Histoire : Le père de Duane Michals, ouvrier à Pittsburgh, aurait promis à son fils qu'il avait écrit à son attention une lettre très personnelle dont celui-ci prendrait connaissance à sa disparition. A la... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2010

Izis, Prévert, des bulles sans joie

L'image est une photographie d'Izis (Israëlis Bidermanas) :Homme aux bulles de savon, Petticoat Lane, Middlesex street, Whitechapel, 1950. Ne me demandez surtout pas pourquoi j'aime cette photo, je serais obligé, pour répondre, de vous parler de moi.Vous seriez partagés, alors, entre celles et ceux qui ne me reconnaîtraient pas et ceux qui me reconnaîtraient trop bien. dans tous les cas, je serais grillé. Mais ce qui me frappe ici, c'est la brièveté du bonheur offert par la bulle. On souffle, la bulle sort de nulle part, elle... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 décembre 2010

Le Pays d'où je viens, Carné, Bécaud, ma soeur et Diana Krall

19ème jour de mon Calendrier de l'Avent. Ca sent Noël. Justement, il me revient comme une vague tardive, régressive, un souvenir d'enfance. C'est pourquoi l'image du jour est une affiche de film, assez ridicule, je l'admets (mais c'est l'Esprit de Noël qui m'inspire, alors le ridicule est admis). C'est un film peu connu de Marcel Carné, Le Pays d'où je viens. C'est avec Gilbert Bécaud, alors jeune chanteur compositeur qui, avec Charles Aznavour, essayait de mettre un peu de "jeune" dans une chanson française en danger de nécrose... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 décembre 2010

Bye bye Blake Edwards, Hello Nostalghia, Audrey, Mancini, Kessel

Dix-huitième étape, déjà, dans ce Calendrier de l'Avent qui prendra fin dans une semaine. Publier un article par jour ressemblait à une gageure et plus d'une fois j'ai dû me lancer sans préméditation dans une spéculation totalement improvisée, pour boucler (publication le lendemain à 7h00, c'est une règle non écrite que je me suis imposée et qui est, pour l'instant, respectée). Un billet pouvait partir d'un mot, d'une phrase entendue dans une conversation, d'une "chose vue". Le principal étant d'associer à une image (ce fut... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 décembre 2010

Street art, rue des thermopyles, Pierres qui roulent

L'image est une photo signée... moi.C'était cette époque passionnante. La rue des Thermopyles, dans le XIVème, explosait de couleurs, de formes, de jaillissements anarcho-poético-ados. J'y repense ces jours-ci, alors que Banksy, artiste de rue à ses débuts, devenu une sorte de Zorro de l'art friqué (personne, sinon ses proches, ne connait son visage, ce qui me fait marrer, au mieux, mais c'est partout dans la presse et ça ne m'intéresse pas plus que ça) sort son film ambigu, payant sa dîme à Marcel Duchamp, à Andy Wharol et à Wall... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2010

Une phrase de Jean-Luc Godard, Howard Zinn, l'historien et l'invisible

C'est une image de Jean-Luc Godard, en noir et blanc qui montre le réalisateur engagé dans une conversation probablement à deux, le casque sur les oreilles suggérant un entretien enregistré. Le cigare, qui avait disparu de l'histoire officielle récente, désigne le décalage du personnage par rapport aux valeurs de son époqiue. Le regard est froid, mais sans mépris. Les lunettes, quelque peu professorales (Godard ne néglige pas un rôle de professeur) ne sont que fonctionnelle.Le sourire n'a pas éclos. La tenue, sans être négligée, est... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,