27 mai 2014

Oh My God!

J'ai enfin eu le privilège de découvrir, au Cinéma du Panthéon, la dernière oeuvre en date de Jean-Luc Godard, Adieu au Langage. S'agissant d'une projection en 3D, je précise que Le Panthéon, salle indépendante et cinéphile, prête les lunettes (d'une grande propreté pour celles qui m'on été confiées), sans aucune augmentation de prix ; il est simplement demandé aux spectateurs de les restituer à la sortie, ce qui semble assez normal. J'aimerais que les grosses chaines cinématographiques (je pense à MK2) s'inspirent de ce geste... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mai 2014

Godard ?

A propos de Cannes, une belle bourde de Libé (belle, au sens propre : "Et pour la première foi, Jean-Luc Godard obtient un prix à Cannes"). Et, écoutant  vaguement Le masque et la plume, j'entends que, en 2014, Godard fait polémique, son film passionne ou ennuie. Roulez jeunesse. Je voulais voir Adieu au langage cet après-midi, mais le temps maussade, comme le visage d'une fille très belle qui fait la gueule, m'a renvoyé dans mon lit pour une sieste solitaire. Je serais allé au Cinéma du Panthéon, pratique d'accès pour moi,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2014

Demain...

Je Te, tu me. Comment dire ? Le sang dans un escalier du métro, les larmes enfuies. Comment dire ? Quel est ce sentiment qui dérive du sentiment principal, celui qui ne trouvait à s'expliquer que dans l'excès, le rire nerveux, les larmes coulant calmement des yeux derrière les Ray-Ban. Comme un retour à l'ordre. Tu pourrais me sourire ? J'ai envie de boire ce soir, jusqu'à l'impossible. Jusqu'à des images incongrues, altérées jusqu'au trou du cul, jusqu'au cerveau peut-être. Londres est un mensonge, mais dois-je répondre par un... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2014

Histoires courtes, à la recherche du temps...

Pas chères les frites à la Fête de l'Huma 68.Photo Esnault, dont j'ai oublié le prénom. Photoraphe à L'Huma.On l'appelait par son nom. Amitiés camarade, jusque dans la cendreoù nous ne serons plus qu'une pensée sans forme. Si j'avais envie d'écrire, j'écrirais quoi ? Un texte très court, par exemple, du genre : Bonzour, auzourd'hui ze suis un petit lapin blanc, ze cours partout dans la maison et ze vous emmerde. Ouais, j'aurai pas le Goncourt avec ça. Je m'en fous d'ailleurs. Mais pas de vous, bien sûr. Je me fous plus de moi,... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2014

Je suis le plus libre

Bonjour tout le monde. Je vais vous donner une clé. Si vous faites partie de ces gens qui se précipitent dans les restaurants déjà pleins, parce qu'ils sont pleins, qui vont faire la queue deux heures pour voir un film, parce que tout le monde y va, qui s'habillent en rouge parce que c'est la mode, bref, si vous êtes en plein main stream, je vais vous éviter de perdre du temps avec ce blog. Inutile de vous balader d'un billet à l'autre, de mater une photo, de cliquer un lien, allez à l'essentiel, allez à ce que les gens aiment.... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 21:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mai 2014

Neige. N'ai-je ?

C'est une personne qui n'existe pas. Disons pas vraiment. Un peu comme le passé n'existe pas, même s'il continue à agir sur le présent (n'existe pas, agit), un peu comme le futur n'a jamais existé sauf, peut-être, dans les fantasmes de Jules Verne, qui disposait de la longue vue, non. Je parle d'une personne qui n'existe pas, d'ailleurs, si elle existait, je ne serais pas ici, à choisir des lettres et des espaces sur ce clavier, je serais au soleil avec elle. Nous serions nus. Nous aurions tout avoué, tout dit, de la première vérité... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2014

Comme une envie d'écrire...

Je n'ai ni l'habitude ni le goût de faire de la publicité. Mais une fois n'étant pas coutume, je m'autorise à dire tout le bien que je pense d'une des nouvelles fonctions de Deezer (nouvelle ? du moins je ne l'avais pas remarquée avant la dernière mise à jour) et que je ne trouve que sur la version pour smartphone (iPhone en l'occurence), mais il est possible que j'aie mal cherché sur mon PC de marque ASUS (pendant qu'on y est). Il s'agit de la fonction Flow. Ça fonctionne un peu comme un robinet à musique, sans pub, bien... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mai 2014

Les jeux du Hasard et de l'Amour

J'ai eu ce weekend deux films qui m'ont fait me sentir bien, alors que les choses ne m'y conduisaient pas forcément. Night moves de Kelly Reichardt, écolo, pas écolo on ne sait pas, mais flippant, très flippant. La réalisatrice nous avait gatés avec deux longs métrages, Wendy et Lucy en 2008 et l'austère, minimaliste comme on dit, mais passionnant La Dernière Piste (Meek's Cutoff) en 2010. Night moves, c'est une heure cinquante de grand cinéma, plus une minute, soit totalement surprenante, soit un peu inutile, je n'arrive pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mai 2014

Joli mai, joli muguet.

Il y a un an, j'avais écrit un billet qui commençait comme ça : "Cette année, les divisions syndicales qui me semblent de plus en plus une question de concurrence entre boutiques rivales (ras-le-bol, camarades, vous n'êtes pas à la hauteur des enjeux !), grisaille sociale et politique à l'unisson de la météo, m'ont poussé, à grands coups de pied là, vers une salle de cinéma". Je reprendrais volontiers cette accroche, sauf que le temps vraiment pourri et l'absence de projet m'ont laissé incarcéré chez moi. Où on est venu me faire... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]