florent_marchetbandDiap

Les habitués de ce blog savent que Florent Marchet y est un invité régulier, une sorte d'ami de la famille et ce depuis ses tout débuts, premier album, premiers concerts. Ce musicien nourri de classique est aussi un auteur de textes sombres, parfois désespérés, mais jamais cyniques et dont la noirceur est souvent retenue par l'humour. On a souvent comparé Marchet à Houellebecq, ce qui n'est ni absurde ni sot, mais là où le pessimisme de Houellebecq nous entraîne vers une sorte de farce tragique, l'écrivain semblant s'amuser méchamment, avec une ironie mortelle, de voir le monde sombrer, le chanteur s'en amuse gentiment. Il nous dit Regardez autour de vous, les icônes s'écroulent, le lien social est corrodé et la peste détruira ceux que les conflits auront épargnés, mais gardez ce sourire qui vous appartient encore, vivez l'Hécatombe finale sur un rythme à quatre temps.

On est heureux ici d'avoir vu ce garçon timide des premières dates prendre de l'assurance et devenir peu à peu non pas une bête de scène, ce n'est pas le genre de la maison, mais un artiste inspiré, totalement à l'aise et qui a enfin trouvé son public.

Ce soir, Florent Marchet défendait son dernier album, Bambi Galaxy, au 104 de Paris. J'y serais bien allé, je n'avais pas encore raté un rendez-vous parisien du jeune homme, soit en concert, soit en soirée "carte blanche", mais cette fois je ne savais pas qui emmener et je préfère renoncer que suivre un concert seul.

Et, bonne idée, le concert de ce soir est retransmis par France TV Info, dans sa série Culture Box. De plus, la vidéo est partageable et visible jusqu'au 10 octobre prochain.

Alors, si vous voulez bien m'accompagner ce soir, ou encore rejoindre le concert plus tard, vous cliquez plus bas.

Quelques seconde après.
J'ai suivi ce concert en direct. FM n'a pas abandonné sa Fender des débuts. Concert merveilleux, mais. C'est quoi cet écho qui a répété tout ce que FM disait ou chantait ?  Un bug ? Grande soirée néanmoins, suivi par un concert parisien en novembre. Qui m'accompagne ?