31 octobre 2012

C'est Mercredi, c'est permis !

C'est juste l'envie d'une nouvelle rubrique, histoire de dépoussiérer un peu ces pavés et de me faire plaisir. Comme ça s'appellera C'est Mercredi !, la mise en ligne se fera le mercredi, ou pas et je ferai court pour donner aux quelques lecteurs habitués du site, mais avec qui je ne vis pas et que je ne rencontre pas tous les jours, ni toutes les semaines, ni tous les mois (etc.) des nouvelles, non pas de mes consommations personnelles, mais de mes tendances en matière de ciné, de lecture, de goûts et de dégoûts et autres matières... [Lire la suite]

26 octobre 2012

Le pays d'où je viens

Programmée par la Cinémathèque en harmonie avec une saison très riches en (re)découvertes potentielles (Le cinéma de Pierre et Jacques Prévert et l'hommage à Jean-Louis Trintignant, après l'intégrale Preminger et la rétro de Oliveira, le tout en attendant la grande expo Jacques Demy), la rétrospective Marcel Carné, en miroir avec l'exposition Les enfants du Paradis est l'occasion de nous vautrer avec volupté et sans trop se poser de questions dans ce cinéma de l'Ancienne vague qui ignore la caméra à l'épaule, les tournages dans la rue... [Lire la suite]
23 octobre 2012

Faire (se faire) bande à part

Parallèlement à une très belle rétrospective Douglas Sirk, la Filmothèque du Quartier Latin propose de reparcourir en 18 films l'oeuvre désormais close de Jean-Luc Godard. Presque tous les longs métrages précédant 1968, qui forment une sorte d'âge d'or dans la geste godardienne, sont visibles, en particulier Bande à part.Ce film, qui n'a pas bénéficié, contrairement à la plupart de ses camarades films de l'époque, d'une nouvelle sortie nationale (même modeste...) est difficile à voir. Inaccessible en DVD, sinon embarqué dans un... [Lire la suite]
17 octobre 2012

Edward Hopper a installé son spleen au Grand Palais

J'ai fantasmé, attendu cette exposition Edward Hopper tout en la redoutant, tant le peintre et personnage Hopper me semblait participer de mon intimité, de mon identité, d'une certaine manière.Les images (les reproductions d'images) de son univers étaient sur mes murs et y suivaient mes mouvements, sur mes livres, livres consacrés au peintre ou romans, nouvelles et poèmes de Richard Brautigan dans l'édition française d'origine (celle de 10/18). Dans le cadre formel de certaines scènes de certains films, comme Psycho d'Alfred Hitchcock... [Lire la suite]
08 octobre 2012

Une chanson de septembre. Ciné-nostalgie

Je pensais à ce passage de L'éducation sentimentale, dans lequel Flaubert réunit à nouveau Frédéric Moreau et son ami Deslauriers, après une  séparation de plusieurs années. Celui qui avait rêvé les femmes et celui qui avait rêvé le pouvoir  évoquent évidemment leur passé commun et raniment des souvenirs d'enfance et d'adolescence. En particulier, leur équipée sans gloire "chez La Turque", le bordel local, ce lieu de perdition, d'autant plus tentateur pour eux qu'ils étaient alors bien trop jeunes pour avoir à y faire . «... [Lire la suite]