22 janvier 2011

Les meilleurs films 2010, selon les autres et d'autres faits et gestes du cinéma

En écoutant le CD accompagnant le numéro des Inrocks 2 consacré à Clint Eastwood (très beau numéro, déjà nostalgique, très documenté, doté d'une iconographie impeccable de la dernière icone de l'Hollywood classique) je me demandais si le Clint compositeur (depuis Unforgiven (Impitoyable),  presque tous les films sont accompagnés d'au moins un titre écrit, parfois interprété par Clint, et HereAfter ne faillit pas à la règle) n'était pas simplement sous l'influence d'Ennio Morricone, comme il est resté longtemps... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 janvier 2011

Un chant d'amour, film de Jean Genet

J'ai très envie de vous faire découvrir un film, comme c'est mercredi, même si ce jour est celui de Clint Eastwood. Il y a peu de jours, je vous disais tout le bien que je pensais de l'adaptation par Etienne Daho et Jeanne Moreau, du Condamné à mort de Jean Genet. Ce dernier, poète un peu classique (à l'époque), ne s'en est pas tenu à l'alexandrin libertaire. Il a filmé aussi. Je vous propose un film (entier) de Jean Genet, un court métrage de 1950, qui nous ramène en prison. Et entre hommes. Il y a une vraie poésie dans... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 janvier 2011

Mon palmarès CD 2010

Mon album de l'année n'est pas un disque comme les autres. Il ne s'agira ici ni d'un succès public possible (je ne suis pas un rêveur, du moins pas toujours) ni même d'une œuvre aimable comme certaines de celles qui suivent dans ce Palmarès 2010 de l'enregistrement sonore. J'ai choisi de présenter, aux fins de le faire bénéficier d'un buzz sans doute modeste, mais on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, l'expérience sans doute la plus ambitieuse et, au final, aboutie de cette année discographique, pour ce qui a pu arriver jusqu'à moi. ... [Lire la suite]
17 janvier 2011

Lire Salinger, malgré que...

L’attrape-coeurs de J. D. Salinger m'est toujours tombé des mains après 20 ou 30 pages. En d'autres termes, le satané livre me tape sur le système because son parler à la noix et tout. Une difficulté dans la lecture de livres d'origine étrangère est, bien sûr, la traduction. Autant certains traducteurs arrivent à trouver un équilibre, toujours légèrement instable, entre le style de l'auteur et les exigences de la langue d'arrivée, autant, soit parce qu'ils réécrivent, soit parce qu'ils partent de présupposés qui les aveuglent, ils... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 janvier 2011

Somewhere ? Over the rainbow, bien sûr

Ce n'est plus une séance du Mercredi comme l'an passé. ce sera moins structuré et, pour moi sans doute moins contraignant. mais mercredi, ça reste Cinéma. Je vous propose une bande son. Le titre est celui qui clôt le générique de fin de Somewhere, par Brian Ferry (qui remercie les spectateurs ayant eu la courtoisie de rester jusqu'à la vraie fin du film). La version ci-dessous est plus étonnante, Techniquement je ne sais pas, mais c'est une surprise, non ?  BLOW UP Blow up a été (est) un film, parmi ceux... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2011

Mes livres 2010 : un palmarès tout en subjectivité

L'exercice du Palmarès annuel peut-il s'exonérer de toute fatuité ? Je ne sais pas, mais il me semble simplement naturel. Ce blog a été conforté, en 2007, dans sa volonté de défendre une certaine culture, contre une culture dominante qui, de Rollex en Fouquets's essaye, depuis trop longtemps, de nous écraser sous le poids de son incommensurable bêtise satisfaite. Ce n'est pas la bêtise qui est condamnable, nous sommes tous le con de quelqu'un, voire de quelques uns, c'est la satisfaction procurée par la... [Lire la suite]
06 janvier 2011

"Qu'est-ce que j'm'aperçois ?" Nicolas Sarkozy parle comme un gland.

Nicolas Sarkozy parle comme un gland. Ça me semble un vrai problème, moi qui ne suis pas un puriste de la langue, qui ne survalorise nullement une culture universitaire qui est souvent un privilège de classe. Interrogé par le député socialiste François Loncle sur ce sujet délicat, si l'on songe au rayonnement de la France, par exemple, dans ce qui reste du monde francophone, le ministre de l’Education nationale Luc Chatel répond que, certes, le Président ne parle pas comme un «puriste», mais ceci uniquement pour éviter... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 22:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 janvier 2011

Mes films de l'année 2010, un palmares très subjectif

J'aime pas les fêtes de fin d'année. Ça tombe bien, c'est fini et ne recommencera pas avant près d'un an. Le seul intérêt de la période est de refermer une tranche temporelle (même conventionnelle) et d'en ouvrir une autre, prétexte au salutaire exercice dénommé Bilan et Perspectives. Pour les secondes (perspectives), nous verrons plus tard. Pour le premier (bilan), il commence aujourd'hui avec mon année cinéma, soit une présentation rapide de ce que j'ai retenu des films vus à Paris et dans sa proche région, au cours de la tranche... [Lire la suite]
01 janvier 2011

Rebel, rebel, how could they know...

Encore une année qui passe. Et une qui la pousse au cul. Bonne nouvelle pour certains, je ne mourrai pas en 2010, contrairement à Eric Rohmer, Claude Chabrol et Noir Désir (non, je ne me compare pas). En 2011, je ne sais pas. Bonne nouvelle pour moi, vous êtes toujours vivants et lecteurs de ce blog. Bonne chance pour l'année qui vient. Cette année, pas de bons vœux. Je serais assez d'accord avec la couverture de Charlie Hebdo, cette semaine. 2011, on s'en fout, on veut 2012 pour mettre à la poubelle toute cette chienlit... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,