On savait que Bertrand Cantat était susceptible de faire une apparition, hier soir, avec ses copains d'Eiffel, au Festival de Bègles, la bonne ville de Noël Mamère. C'est fait et quelqu'un, avec son téléphone portable, probablement, a immortalisé l'événement. Alors, ce n'est pas excellent comme vidéo, mais c'est historique. Un peu comme si John Lennon, Léo Ferré ou Alain Bashung venaient traverser le miroir pour un petit coucou aux terriens. Et c'est magique, on ressent cette envie de vivre et de revivre la musique en public de ce type qui a traversé tant de drames, soit qu'il les ait provoqués, soit qu'ils lui soient tombés sur la gueule.

J'ai choisi une reprise d'Iggy Pop, "Search and Destroy", la vidéo la moins pourrie des trois proposées par les inrocks (Le temps des cerises et le si actuel A tout moment la rue -peut encore dire NON - sont visibles sur le site des inrocks).

Et si certains espoirs restaient permis ? Comme une renaissance du rock français.