25 septembre 2010

Un peu de tout, un rien

Je pique  à Univers Ciné, l'excellent site de VOD, quelques phrases publiées à propos de la mise en ligne de six films du hongrois Béla Tarr : "C'est long et lent et c'est en noir et blanc" résumeront les tristes sires qui sont passé à côté. Ne faites pas cette erreur. Béla Tarr est selon Gus Van Sant "un des rares authentiques visionnaires du cinéma actuel". Son cinéma parle avec une profondeur rare de ce qui lie et éloigne les hommes et les femmes. Plutôt que de films longs parlons donc de films amples, aux travelings... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2010

10 octobre : journée mondiale contre la peine de mort

Parmi les journées dédiées, celle-ci me tient particulièrement à coeur. 10.10.10. Je signe. Pour plus d'informations sur cette journée et visiter le site de la Coalition mondiale contre la peine de mort, cliquer la bannière : Depuis hier, j'en suis, je fais partie des élus. J'ai un iPhone. Un objet magique qui me dit à tout instant "tu es quelqu'un", dont l'élégante notice me dit que je suis entré, non dans le monde de l'iPhone, mais "dans le monde iPhone". Oui, iPhone est un monde, vous en êtes ou pas. La... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 15:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2010

Rock sans papiers, samedi à Bercy

Le 4 septembre, au métro Varenne (donc à côté du ministère Besson, mais aussi à quelques pas de mon bureau, à un endroit qui m'est cher) une manif de plus contre la xénophobie d'État. Arrivent quelques chanteuses et artistes dans un bus de tourisme aux couleurs du concert Rock sans papiers. Parmi elles, Jane Birkin, Jeanne Cherhal et même Régine, pour qui, il y a quelques lustres, Serge Gainsbourg écrivait Les petits papiers. Voici une vidéo courte de l'événement, pas très pro, mais c'est mon quartier, j'aime bien quand il y a de... [Lire la suite]
17 septembre 2010

Des Hommes, des Dieux, l'Oncle Boonmee et le cinéma

Des hommes et des Dieux de Xavier Beauvois n'est pas un film qu'on traite à la légère. Grand Prix du Jury mérité à Cannes, il a été choisi par la presse réactionnaire (Le Figaro en tête, mais aussi, cinéphiliquement réactionnaire, La Croix) comme une sorte de porte-drapeau tricolore du "beau cinéma" contre la lente, forcément chiante, incompréhensible, voire ridicule Palme d'or, le fameux Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures du charlatan thaïlandais au nom imprononçable, Apichatpong Weerasethakul. Les... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2010

Ciné, musique et autres

J'ai retrouvé la trace d'un film que je croyais perdu. Dans mes années folles j'avais vu Le cimetière des voitures, pièce ébouriffante et volontairement provocatrice de Fernando Arrabal, ancien compagnon de route des surréalistes, créateur avec Roland Topor, Jacques Sternberg et Alejandro Jodorowsky du mouvement Panique (en référence au dieu Pan). J'avais vu également Le jardin des délices, inspiré de Jerome Bosch, du même Fernando. Quelques années plus tard, Arrabal a souhaité produire un film à partir de sa pièce (Le... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2010

Claude Chabrol

Il va se dire bien des bêtises à propos de Claude Chabrol. Tous ceux qui s'ingénient aujourd'hui, en France, à transformer le cinéma en une machine à vendre du pop corn vont s'esbaudir sur sa grandeur passée. En fait, Chabrol n'était pas un cinéaste aussi novateur que Godard, aussi inventif théoricien que Rohmer, aussi universellement humaniste que Truffaut. Mais il a su, avec une modestie parfois excessive, porter à l'écran sa passion du cinéma. C'est quelqu'un qui a comme zappé la Nouvelle Vague, malgré ses premiers films (Le beau... [Lire la suite]
Posté par Michel Valois à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2010

Aux fidèles... et aux autres

Merci aux personnes qui viennent encore me visiter alors que je n'ai rien publié depuis mercredi dernier. Et je ne publierai rien pendant quelques jours, au moins. Un certain problème de santé me retient depuis samedi allongé sur un lit d'hôpital, une perfusion dans le bras, à scruter le plafond et à lire B. E. E., Les inrocks et des BD, sans ordinateur. Je reprends le fil dès que possible. Merci de votre passage ici ! Je vous laisse avec un peu de musique :  
Posté par Michel Valois à 20:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 septembre 2010

Le jour de l'Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures

J'écris ceci lundi soir, vers 19h30, je viens d'apprendre qu'Alain Corneau est mort. Le cancer n'en finit pas de réclamer son tribut. Alain Corneau n'était pas un grand cinéaste. Il était de cette génération de cinéphiles arrivée au début des années 70 et qui avaient le cinéma américain au cœur. Yves Boisset, Laurent Heynemann ou Claude Miller, qui ont connu de jolies réussites (La petite voleuse, L'effrontée pour Miller, sans doute grâce à la lumineuse présence de Charlotte Gainsbourg, encore actrice en gestation. Alain Corneau... [Lire la suite]